Développer

Front page
Content

Projet RÉUSSIR : Favoriser la Réussite par l’ÉvalUation de programmes de Soutien aux études destinés aux jeunes Souffrant de troubles mentaux graves ainsi que leur expérience au sein de ces pRogrammes

Ce projet aura pour but d’évaluer de façon quantitative et qualitative les composantes de soutien aux études adaptées aux jeunes atteints d’un trouble psychiatrique sévère. Aussi, ce projet permettra d’évaluer la perspective et l’appréciation des participants face aux programmes de soutien aux études en plus d’évaluer la valeur ajoutée de la remédiation cognitive aux programmes de support aux études auprès des jeunes souffrant d’un trouble psychiatrique sévère. Un quatrième volet de ce projet aura pour but d’explorer les mécanismes de changement au niveau du fonctionnement académique en utilisant une approche multidimensionnelle (cognitive, psychologique et neurobiologique) chez les jeunes ayant un trouble psychiatrique sévère. Ce projet novateur permettra donc de mieux guider la pratique auprès de ces jeunes et de fournir des directives claires à l’aide d’une grille qui pourra être fournie aux programmes de soutien aux études au Québec. Ce projet multisites Québec-Montréal est présentement en développement et devrait débuter en novembre 2018. Ce projet est subventionné par la Chaire Richelieu de recherche sur la Jeunesse, l’enfance et la famille (2012-2022).

Projet MARC : Méta-Analyse portant sur l’effet de la Remédiation Cognitive chez les adolescents souffrant de troubles psychiatriques

Une méta-analyse est réalisée par des étudiantes au doctorat en psychologie et des auxiliaires de recherche sous la supervision de la titulaire. Cette méta-analyse vise à déterminer les effets de la remédiation cognitive sur la cognition ainsi que sur le fonctionnement social auprès d’une population adolescente aux prises avec une problématique de santé mentale. La recherche dans les écrits scientifiques, l’inclusion des articles et l’extraction des données sont terminées. L’analyse des résultats est en cours. Ce projet est subventionné par la Chaire Richelieu de recherche sur la Jeunesse, l’enfance et la famille (2012-2022).