Comprendre

Front page
Content

Projets en cours

Projet Aire ouverte, site Sept-Îles (CISSS de la Côte-Nord)

L’adolescence et le début de l’âge adulte sont des périodes de développement durant lesquelles des étapes importantes sont franchies au plan scolaire, de l’emploi, de la sexualité et de l’autonomie. La survenue d’un problème de santé, qu’il soit physique ou mental, peut avoir un impact notable sur le développement des jeunes. L’objectif principal du projet est d’améliorer les services et offrir une approche intégrée répondant aux besoins des jeunes de 12 à 25 ans. S’inspirant des programmes headspace et ACCESS, le projet Aire ouverte vient répondre aux lacunes des services actuels offerts aux jeunes dans le système de santé et de services sociaux. Ce projet, en plus d’impliquer les jeunes et de répondre à leurs besoins, permettra de générer des connaissances. Le projet mise sur une approche utilisant les technologies de l’information et au moins deux points physiques afin d’offrir des services de proximité. Le projet Aire ouverte est subventionné par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) en partenariat avec la Fondation Graham Boeckh et le FRQS (2018-2021).

Projet enquête sur la préparation à la vie adulte

L’objectif de cette étude consiste à examiner les déterminants pouvant prédire l’évolution psychosociale de jeunes ayant été placés à majorité. Ce projet permettra d’identifier les facteurs de risque et de protection susceptibles d’agir comme médiateurs ou modérateurs de la relation entre la maltraitance et le développement de difficultés psychosociales, et ce, dans l'optique de guider les interventions. Il s’agit d’un projet longitudinal comportant des cohortes multiples qui débutera à l’automne 2018. Le projet Enquête est subventionné par le Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF, 2018-2020) et par la Chaire Richelieu de recherche sur la Jeunesse, l’enfance et la famille (2017-2022).


À l’intérieur de cette étude se retrouve le projet COMPÉTENCE (COMpréhension des PrÉdicTEurs cogNitifs, biologiques et sociaux du fonctionnement des jeunes ayant vécu de la maltraitanCE) qui aura pour objectif d’identifier les meilleurs prédicteurs cognitifs du fonctionnement, d’évaluer le rôle modérateur de deux marqueurs neurobiologiques dans la relation entre la cognition et le fonctionnement ainsi que d’évaluer l’effet modérateur de l’âge de survenue de la maltraitance dans la relation entre la cognition et le fonctionnement. Cette étude débutera également à l’automne 2018 et elle est actuellement subventionnée par le Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), Développement du savoir (2018-2020).

Projets terminés

Méta-analyses sur les déficits cognitifs transdiagnostiques chez les personnes atteintes d’un trouble psychiatrique et ayant vécu de la maltraitance à l’enfance.

Il existe plusieurs études documentant le lien entre la maltraitance et le développement de symptômes psychologiques, mais peu d’études dans la littérature ont investigué l’impact de la maltraitance sur le fonctionnement neuropsychologique. Deux méta-analyses ont été publiées afin de caractériser le profil cognitif des personnes ayant été exposées à la maltraitance (Masson, Bussières, East-Richard, R-Mercier, & Cellard, 2015; Masson, East-Richard, & Cellard, 2016). Les contributions de ces méta-analyses sont majeures dans le domaine de la neuropsychologie. Ce sont les deux premières publiées à ce jour qui permettent d’objectiver clairement les déficits neuropsychologiques associés à la maltraitance de l’enfance à l’âge adulte. Ce projet a été subventionné par la Chaire Richelieu de recherche sur la Jeunesse, l’enfance et la famille (2012-2022).

Projet TRACER : TRAjectoires Cognitives et Cliniques des Enfants à Risque (TRACER)

Ce projet vise à caractériser le profil neuropsychologique et clinique des jeunes vulnérables. En d’autres mots, l’objectif est de vérifier si la cognition peut prédire l’évolution clinique de l’adolescent qui a subi de la maltraitance afin de comprendre les facteurs de protection et les facteurs de risque de façon à guider les interventions. Le recrutement et la cueillette de données sont maintenant terminés et les analyses sont en cours. Ce projet a été subventionné par le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC, 2014-2017).